Folles histoires autours de moi

ce blog pour vous faire partager mon plaisir d'ecrire des textes basées sur des faits réels

posté le 09-11-2019 à 22:38:49

IVRESSE AU VOLANT : AMIE MORTE AU TOURNANT.

L'alcool peut être un délice lors de sortie entre amis. Il nous permet de se lâcher, d'oublier nos craintes, nos peurs. Mais n'oubliez pas qu'il peut être mortel. L'abus d'alcool peut mener directement au cimetière. Voici le témoignage de Lydia, une jeune fille qui en a fait l’expérience et qui s'en souviendra durant toute sa vie.

 


Lydia – 22ans :


« Je suis une petite brune aux cheveux frisés, qu'on aime appelée pulpeuse, caractérielle. Ma meilleure amie Lorena, est tout l' inverse physiquement : grande, mince, blonde au cheveux lisses et aux grands yeux bleu qu'on aime a dire sexy.


Nous sommes les meilleures amies, des amies d'enfance. On fréquentent les même personnes, on a les même goûts, on a pris le même chemin professionnel, on fréquentent les mêmes écoles... on arrive à communiquer juste avec le regard. On est connectées, on se connaît tellement. On est des jumelles de cœur. Nous sommes fusionnelles.


Le soir de mon anniversaire, Lana est à la maison. On a décidé d'aller bouger nos fesses en boite de nuit. Se laisser emporter par la musique et les beaux mecs. Pendant qu'on se préparent , on se sert un petit apéro, un vin rosé bien frais, histoire de se chauffer. Après tout c'est my birthday.


Arrivées en boite, on se commande un 1er verre de vodka - red bull, puis le 2ème, le 3ème... pour finir avec un verre de whisky, un bon petit « jack Daniel ». Je déconseille les mélanges d'alcools, la rechute est mortelle. Alcoolisées, on se sent les plus belles, invincibles. Les reines du monde. On rient et dansent, on se sent tellement bien. On passe une très belle soirée. A 3h du matin, on décide de quitter la boite. C''est moi qui est au volant. On rient encore dans la voiture, on chantent du Aya nakamura « DJADJA» à tue tête. « Oh djaja, y'a pas moyen djadja » . Rien ne peut nous arrêter.


Mon dernier souvenir, est l'image de la route, puis plus rien. Je me réveille dans une carcasse de voiture. Les secours sont sur place, ils me transportent à l’hôpital . Je n'ai aucun souvenir de la soirée, je suis trop ivre, coma éthylique. A l’hôpital, un policier s’ avance près d'un secouriste avec un sac a main marron « louis vuitton » que j'ai reconnu instantanément. C’est le sac de Lorena, ma meilleure amie. Mais où est elle ? Que s’ est il passé ?

C'est à ce moment précis que tout mes souvenirs ressurgissent. La boite de nuit, les rires, les danses et chants, les verres d'alcool à gogo. Je suis en panique, mon cœur s'emballe. Que s'est il passé ?


En tendant l'oreille, j’entends que mon amie est morte, qu'elle n'a pas survécu aux blessures. Elle est morte par ma faute.


On est sortis ce soir là pour fêter mon anniversaire, au lieu de le fêter, je pleure sa mort. La mort de la personne qui compte énormément dans ma vie. Qui fait partie de ma vie. Je viens de perdre une partie de moi. Une partie de moi est partie avec elle.


Comme cadeau d'anniversaire, j''ai eu droit à une sortie d’hôpital et à l'enterrement de ma meilleure amie. Ces parents ne m'ont jamais pardonner. Ils font également partie de ma vie, je suis comme une deuxième fille pour eux. Le fait que leur fille soit morte par ma faute fait qu'aujourd'hui, de m'avoir sur leur champ de vision est pour eu un supplice. Me voir leur fait rappeler leur fille. Je me suis excusée a plusieurs reprises, je suis consciente que les excuses n'efface pas les faits. Ils ne sont pas encore prêt à me pardonner.


Ils m'ont interdit de participer à l'enterrement de Lorena. Sa mort me rongera éternellement, j’aurai préférer partir à sa place ou tout recommencer sans une seule goutte d'alcool.


Deux ans après la mort de meilleure amie, vint le moment de mon procès, pour lequel j'ai plaidé non coupable. Mon avocat m'a conseillé de plaidé non coupable en disant que je ne voulait pas la mort de mon amie, que ce fut un accident, que l'alcool avait pris le dessus. Je n’était pas consciente de la quantité d'alcool que j'avais ingurgité avant de prendre le volant. J’ai été acquittée, mais mon cœur et mon âme n'ont jamais étés cicatrisés.


Aujourd'hui, je fais la tournée des lycées et des facultés afin de raconter mon histoire. Nous, les jeunes, n'avons pas conscience de l'effet néfaste que l'alcool peut avoir sur nous. L'alcool est une manière de se désinhibée et de s'éclater sans penser aux conséquences. L'alcool peut détruire une vie. La mienne a été totalement chamboulée depuis cette soirée. Je me suis faite la promesse de ne plus boire une goutte d'alcool et encore moins au volant. De toute façon la mort de ma meilleure amie m'a enlever toute envie de m'amuser, danser ou même rire.


Je suis morte avec elle.


L'alcool nous met dans des états que nous ne pouvons contrôler, c'est pour cela qu'il est a éviter. Nous devons être maître de nos actes, ne laissons pas nos actes prendre le dessus sur notre conscience, car les actes commis lors d'un état d'ivresse ne peut être que déplorable.

 


Commentaires

 

1. holly  le 14-11-2019 à 20:38:04  (site)

Bonjour fidelmetisse
Et oui l'alcool quand on prend le volant c'est horrible je te souhaite la bienvenue sur vef passe une bonne soirée

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article